Nouveau Persillade Agrandir l'image

Persillade

Ayez toujours un pot de persillade sous la main. Ce mélange d’ail séché, de persil haché et d’échalote assaisonne n’importe quelle préparation : tomates au four, beurre, fromage frais, omelette, grillades, vinaigrettes, escargots, cuisses de grenouille, champignons, etc. Saupoudrez une cuillère à café de persillade sur vos plats pour les parfumer délicatement.

Plus de détails

4,40 € TVAC

Producteur

Producteur
Comptoir des Epices - Belgique

'C’est en 1925 que le Comptoir des Epices voit le jour au cœur de Bruxelles. La société, choisit d’implanter son premier atelier à deux pas du Canal de Willebroek. Dès sa création, le Comptoir des Epices prend l’option d’importer ses marchandises, en direct, des quatre coins du Monde.

Arrivant à l’état brut (en caisses de bois ou ballots en toile de jute, …), les épices seront préparées, triturées et conditionnées dans ses ateliers. Rapidement, les produits finis, trouvent leur place dans les nombreuses épiceries du Pays mais également dans celles de notre ancienne colonie, le Congo belge.

Jusqu’au début des années 60, le panier traditionnel de la ménagère ne réclame qu’une petite quinzaine d’épices et herbes aromatiques classiques (Poivre Blanc ou Noir, Muscade, Cannelle, Girofle, Genévrier, Thym, Laurier, Vanille, …).

A partir des années 70, pour faire face à l’évolution des goûts et des cultures, le Comptoir doit s’agrandir. Les ateliers et bureaux déménagent d’abord à Schaerbeek puis à Jette.

De nouvelles épices et mélanges apparaissent sur les tables … C’est également à cette époque que le Comptoir crée son petit flacon doseur exclusif et en mécanise le conditionnement.

A l’aube de l’an 2000, la cuisine se fait multiculturelle et permet aux saveurs rares et aux assemblages originaux d’envahir nos préparations culinaires.'

Comptoir des Epices - Belgique

'C’est en 1925 que le Comptoir des Epices voit le jour au cœur de Bruxelles. La société, choisit d’implanter son premier atelier à deux pas du Canal de Willebroek. Dès sa création, le Comptoir des Epices prend l’option d’importer ses marchandises, en direct, des quatre coins du Monde.

Arrivant à l’état brut (en caisses de bois ou ballots en toile de jute, …), les épices seront préparées, triturées et conditionnées dans ses ateliers. Rapidement, les produits finis, trouvent leur place dans les nombreuses épiceries du Pays mais également dans celles de notre ancienne colonie, le Congo belge.

Jusqu’au début des années 60, le panier traditionnel de la ménagère ne réclame qu’une petite quinzaine d’épices et herbes aromatiques classiques (Poivre Blanc ou Noir, Muscade, Cannelle, Girofle, Genévrier, Thym, Laurier, Vanille, …).

A partir des années 70, pour faire face à l’évolution des goûts et des cultures, le Comptoir doit s’agrandir. Les ateliers et bureaux déménagent d’abord à Schaerbeek puis à Jette.

De nouvelles épices et mélanges apparaissent sur les tables … C’est également à cette époque que le Comptoir crée son petit flacon doseur exclusif et en mécanise le conditionnement.

A l’aube de l’an 2000, la cuisine se fait multiculturelle et permet aux saveurs rares et aux assemblages originaux d’envahir nos préparatio

Détail

Ingrédients Ail, persil, échalote.
Conditionnement Pot plastique, 35 gr